Comment investir dans la crypto monnaie Libra ?

Très médiatisée il y a quelques années, la Libra, la cryto-monnaie de Facebook, s’est fait plus discrète au cours de ces derniers mois. En dépit du fort engouement suscité par ce projet futuriste, l’alternative annoncée au Bitcoin semble ne pas avoir vraiment décollé. 

Mais qu’est donc devenu le projet en 2022 ? Est-il toujours possible d’investir dans la crypto monnaie Libra ? Si oui, comment ?  

Qu’est devenue Libra ?

Libra est un projet crypto lancé en 2019 par Facebook. L’objectif du réseau social avec Libra était alors de développer un moyen de paiement universel pour toutes les transactions des utilisateurs d’internet. 

Dans cette mission, Facebook a initialement obtenu le soutien de plusieurs autres sociétés technologiques réunies au sein de la Libra Association. C’est cette organisation qui est chargée du développement du projet. 

Les membres fondateurs sont notamment : 

  • Vodafone
  • PayPal
  • Visa
  • Spotify
  • Mastercard, etc.

Depuis lors, le projet a connu de nombreuses évolutions, qui ne sont malheureusement pas toutes positives, dont notamment un changement de nom et une vente des actifs.

Libra est devenue Diem

La crypto monnaie de Facebook a changé de nom en 2020 pour devenir Diem. Ce qui n’a pas changé en revanche, c’est l’objectif initial, qui demeure de construire un système de paiement décentralisé, à l’abri du contrôle des autorités.

Lire aussi :  Est-il intéressant d'investir dans la cryptomonnaie ?

La Libra Association s’est également muée en Diem Association. Il faut souligner que ce changement s’inscrit dans le cadre d’une amélioration de l’image du projet, entachée par plusieurs difficultés. 

Aux Etats-Unis par exemple, les régulateurs se sont opposés à sa concrétisation pour plusieurs raisons :

  • Manque de garanties sur l’origine des fonds
  • Risques d’instabilité de la cryptomonnaie Libra
  • Inquiétudes sur la protection des données personnelles

Ces obstacles ont poussé plusieurs membres fondateurs à quitter le navire. Et malgré le changement de nom, La Diem Association n’a pas pu trouver de solutions pour surmonter ses difficultés et a finalement décidé d’abandonner le projet.

A qui appartient désormais Diem ?

Le projet Diem, y compris ses droits de propriété intellectuelle et les actifs permettant son fonctionnement n’appartiennent plus à Diem Association. Le 31 janvier 2022, cette dernière a en effet annoncé la vente du projet à Silvergate Capital Corporation.

Silvergate est une entreprise américaine active dans l’industrie des cryptomonnaies. Elle exploite le système de paiement Silvergate Exchange Network (SEN) sur lequel la société a décidé d’intégrer les actifs de Diem Association.

Où trouver des projets similaires à Diem (Libra) ?

Malgré la disparition de Diem, il vous est toujours possible d’investir sur cette crypto monnaie, à travers d’autres projets qui lui ressemblent. C’est le cas notamment de la plateforme Aptos. 

Lire aussi :  Pourquoi une cryptomonnaie prend de la valeur ?

Aptos peut être considéré comme le successeur idéal et naturel du projet de cryptomonnaie Libra. Il a en effet été conçu et développé par les mêmes ingénieurs qui ont travaillé auparavant sur la blockchain de la crypto de Facebook. 

Aptos a déjà obtenu 200 millions $ pour sa première levée de fonds. Dans les prochains mois, je continuerai à surveiller ce projet afin de vous fournir toutes les mises à jour.

En attendant, je vous recommande d’explorer d’autres projets de crypto-monnaie qui présentent d’intéressantes similitudes avec Libra. Il y a, entre autres :

  • Liquidswap
  • Blocto
  • Zaptos Finance

Ce qu’il faut retenir à propos de la crypto monnaie Libra

Investir dans la crypto monnaie Libra n’est plus possible directement. Le projet a en effet été abandonné par Facebook son fondateur, puis revendu à une autre société. Cependant, d’autres initiatives similaires dans le secteur des cryptomonnaies existent, comme Aptos que je vous recommande chaudement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page